L’âme du Musée du Louvre-Lens

Crédit: nord-pas-de-calais.france3.fr

Les gens du Nord ont une particularité qui est la suivante: A chaque jour, heure, ou minute de soleil, le Nordiste ou plus communément surnommé le Ch’ti, se doit de sortir de chez lui et profiter des quelques rayons.

En bonne Ch’ti qui se respecte, j’ai donc honoré mes origines le week-end dernier. Quelques rayons pointent le bout du nez et me voilà réveillée de bonne heure ET de bonne humeur. Etant une chaussette plutôt bougon lors des réveils -toujours- difficiles de bon matin.

Suite à un petit déjeuner dans les règles de l’art – le fait de vieillir n’entrave en rien l’importance et le culte que je porte au moment du petit déjeuner et du gouter – direction le Louvre-Lens à… Lens. Pour ceux dont la géographie Française reste un peu floue, voici la situation de la ville de Lens jusque là plus connue pour l’ambiance de son stade le Foot (Stade Bollaert étant une institution locale attention !) que pour ses musées…

map5

Après une petite demi-heure de route, nous voilà enfin arrivé dans la ville des « Sang et Or ». Je constate tout d’abord que la direction du musée du Louvre-Lens est très bien indiquée et que le parking, bien que petit permet par le biais d’un petit chemin, une mini balade jusqu’à arriver dans les jardins du musée.

Ce qui m’a d’abord frappé a été une odeur. Diffusée probablement par les copeaux de bois encore humides de la veille, une odeur de bois apaisante; parfait pour une mise en bouche de visite de musée. Je constate aussi que les travaux ne sont pas fini à 100% puisque les arbres du parc ressemblent plus à des arbuste pré-pubères (mais laissons Mère-nature faire son taff) et qu’un espèce d’engin jaune poussin traine encore dans un coin du parc ayant laisser de magnifiques trainées de boues un peu partout.

louvre lens

C’est finalement après avoir scruté le parc que je m’arrête sur le bâtiment. Grand, long, épuré, transparent par endroit, trêve de curiosité et on s’engouffre dans la bête. Après le passage au portique sécurité, direction les caisses – aucun prix mis en évidence, on chope une brochure sur le comptoir: « Gratuit jusqu’en décembre 2013 ». Top ! On prend tout de même des tickets – c’est la procédure même si c’est gratuit – ok ok  très bien on se détend – Mon expérience interactive à la National Gallery de Londres (images par ici), fait que je décide de faire la queue entre des « seniors » hargneux et agités pour récupérer un guide multimédia… Autant dire un iphone amélioré de la visite culturelle virtuelle interactive ! Écran tactile avec représentation 3D des salles d’expositions, des œuvres et j’en passe. Bref un super jou-jou avec lequel je me suis amusé bien 10 minutes avant de constater que j’avais zappé au moins une vingtaine d’œuvres moyenâgeuses. Pas ma période favorite mais quitte à être là autant regarder !

La ballade continue dans la galerie principale quand j’aperçois une œuvre aux coups de pinceaux familiers: Goya !!! Ah génial, je pars à la recherche de l’œuvre sur mon super jouet culturel et aucune explication! Jouet de merde! Next!

J’arrive enfin sur LE tableau que tout le monde vient voir au Louvre-Lens: « La liberté guidant le peuple » de Delacroix. L’impact de ce tableaux par des représentations est déjà fort. Le voir en vrai, c’est voir toute la violence émotionnelle que peut transmettre une œuvre d’art. Un tableau fantastique!

Crédit: nordpasdecalais.fr

Crédit: nordpasdecalais.fr

Puis petit tour dans le pavillon de verre encore trop incomplet à mon goût… ou l’exposition en cours ne m’a pas inspiré plus que ça. C’est en faisant demi-tour que le choc se fait en repassant par la Grande Galerie (image ci-dessus). Cette dernière est d’un froid absolu. Sans même parlé de style épuré, l’impression d’être dans un terminal d’aéroport est saisissante. Un gros bloc rectangulaire gris/blanc métallisé que même la chaleur des œuvres ne compense pas ! Friandes aussi bien des musées aux architectures anciennes que modernes, quelques chose manque à ce musée… Une âme.

Bisous Les Chaussettes
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Bla, bla, bla...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s