Humeur

Cagette de naissance customisée

Cagettes de naissance

Ça y est, je me suis lancée. Il y a quelques temps, je suis devenue marraine. Je souhaitais un cadeau original pour mon filleul et j’ai eu l’idée de lui offrir une petite cagette en bois contenant un ourson et des friandises pour sa maman, son papa et son grand frère. L’idée a muri et je me dis pourquoi ne pas proposer des petites cagettes de naissances?

C’est chose faite: http://www.cagettesgraziella.com/

Les cagettes sont aussi présentes sur Facebook: https://www.facebook.com/cagettesgraziella?ref=hl

Je suis ouverte à toutes les remarques et critiques pour progresser 😀

A bientôt !!!
Rendez-vous sur Hellocoton !

Rétro 2013 & bonne année 2014

photo 15Grand nettoyage de début d’année.

600486_474761262612843_1889205197_n#Bouroullec

421191_464095423679427_1688788557_n#Louvre

993520_470017033087266_1026444504_n#NotreDame

17584_478530692235900_1105341404_n#Versailles

44538_479087845513518_477969019_n#TourEiffel

1004902_481100271978942_1533136434_n#PersilAParis

1239607_497582600330709_575279950_n#JardinDesPlantes

1384216_521491814606454_2000735443_n#Montmartre

1000089_476104345811868_598949828_n#Chagall

521565_476104922478477_1180729456_n#Angelina

photo 3#LesMutantsDeSaintDenis

photo 6#Genève

photo 10#BarAHuitres

photo 9#CitéDesSciences

1511250_554516037970698_966165368_n#Orsay

photo 4#MoulesFritesLilloises

999117_507606372661665_377919804_n#PèreLachaise

1463298_536921599730142_320728775_n#Braque

1463344_536921493063486_545961042_n#CarteBleueDéprime

photo 8#CroisièreSeine

1391810_536921619730140_123023707_n#AtelierRenault

1466116_536921519730150_2091807082_n

#BaladesDesDimanches #CanalSaintMartin

996940_536921779730124_1604323276_n#Frida

photo 11#SalonChocolat

photo 14#GalleriePerrotin #TriPostal

photo 13#ParisPhotos

photo 12#ArcTriomphe

Bonne année 2014 !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Il pleut comme vache qui pisse.

20130620-195558.jpg

Vous aussi marre du sale temps?!

Bisous les Chaussettes

Ah j’oubliais, le dessin et ben c’est moi qui l’ai fait d’abord !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une botte de persil à Paris

Voilà maintenant deux semaines et demi que j’ai posé mes bagages et cartons dans la ville-lumière. Deux semaines durant lesquelles j’ai commencé à apprivoiser mon nouveau quartier, mon nouveau stage et ré-apprivoiser à nouveau globalement cette ville. En effet Paris ne m’est pas inconnue, j’y ai déjà vécu par le passé mais la mémoire à ses failles et m’en avait fait oublié ses atouts et inconvénients… Je ne vais pas faire ma « Française » à pester ici sur le métro, les bousculades du matin et du soir, le mauvais temps, qui par ailleurs est pourri presque partout etc. Non je vais vous raconter l’histoire d’une botte de persil.
dhrth

Quand j’ai commencé mes cartons et mes achats pour me rendre à Paris, j’avais exprimé une requête à mes parents: « Je veux une belle orchidée pour mon nouvel appart ». Maman Chaussette étant une main verte confirmée, c’est donc avec grand enthousiasme de voir sa fille intégrer le club botanique très fermé des Mains Vertes, qu’elle s’est empressée de m’offrir non pas une mais deux orchidées. Jusque là rien d’anormal étant donnée que ces végétaux ont déjà côtoyés mon quotidien et ces relations se sont – dans l’ensemble – plutôt bien passées. Une fois tous les cartons fermés et installés dans la voiture pour le trajet Lille-Paris je constate une anomalie de dernière minute présente dans le coffre. Mais que fait une botte de persil à côté de mes affaires? Maman Chaussette adore les plantes oui, mais de là à me faire un remake de Léon avec la petite Mathilda se déplaçant à droite à gauche avec son pot de fleur…ne poussons pas.

La route se fait, j’oublie le persil et j’emménage. Au fil de la journée les choses se mettent en place… et le persil aussi. C’est donc fièrement que trône une botte de persil empotée sur mon petit balcon déposé et arrosé délicatement en catimini par Maman Chaussette. Bah oui « Comme ça si tu veux cuisiner avec un aromate frais, c’est mieux ». Finalement il est sympa ce petit persil: Silencieux, mignon, pas emmerdant ou presque. C’était sans compter sur l’air frais et pur de Paris… Le lendemain mon petit persil tirait la gueule. Je lui demande pourquoi, je tente de communiquer mais rien à faire, il ne veut pas. Au fil des jour j’alterne car cet espèce de chameau lunatique va tantôt se siffler son eau en quelques minutes, tantôt ne pas faire baisser le niveau d’eau d’un millimètre. Alors je le noie, je l’assèche, je tempère mais toujours aucun résultat satisfaisant… il boude. C’est alors que le déclic se fait. Est-il en plein soleil la journée? Oui (quand il fait beau). Ma chère Maman Chaussette a -t-elle était trop optimiste quand à la pureté de l’air que respirait non-stop mon persil? Oui. Aurai-je dû me documenter afin de déplacer mon persil avant sa dépression? Oui. Autant de « oui » qui font que mon persil est en ce moment au service des soins intensifs dans un nouveau pot, à demi caché des rayons du soleil, recevant chaque soir une perfusion mesurée d’eau filtrée.
Je tente donc coute que coute de rentrer dans le club des demies Mains Vertes exclusivement réservés aux apprentis, s’attaquant uniquement au plantation en pot (afin d’éviter toute rencontre inopinée avec des invertébrés discourtois) ! Si un expert en persillade passe par ce blog, je suis preneuse de bons conseils!
Tout ça pour dire MERCI Maman Chaussettes pour ce petit persil qui me tiens compagnie. Je remplirai ma mission et mon petit persil vivra et survivra notamment au gros cul de copine A. qui a tenter de l’achever sans le vouloir…

Bisous Les Chaussettes !!!
Rendez-vous sur Hellocoton !